Les Hauts potentiels et la relation amoureuse

Qu'y a t'il de plus important dans notre vie, que la relation amoureuse ?

Quelle place prend t'elle dans nos vies ? 

Qu'y a t'il de plus douloureux qu'un chagrin d'amour ? 

C'est en me posant cette question que je me suis dit qu'il fallait que j'en parle sur cette page. 

Nous le savons tous, la relation à l'autre n'a rien de simple.


Les cerveaux masculins et féminins étant à la base différents, comment peut t'on s'imaginer que la relation sera simple?

 

Quel que soit notre sexe, nous ne sommes pas dans la tête de l'autre.

Nous ne faisons que deviner ce que pense l'autre, ce qu'il ressent, ce qu'il attend de nous. 


Bien entendu, les choses sont plus faciles lorsque les deux interlocuteurs parlent, s'expriment clairement sur leurs attentes. Si c'était si facile !

Les hp, que je nommerai zèbres, ne parlent, non seulement pas le même langage, que les autres, mais en plus de cela, ils fonctionnent très souvent à l'instinct.

Comment exprimer un sentiment ?


Comment le décrire, pour se faire comprendre si le zèbre, lui-même, n'est pas apte à analyser ce que lui dicte son instinct? 

C'est là que les choses se compliquent. 


Chez le zèbre, tout est extra...ordinaire, intense, tout est très, trop...sensible, pour les autres.


Qui d'entre les autres (non hp) serait capable de supporter cette intensité ? 


Il y a des moyens pour chacun, d'apprendre à communiquer et se connaître; Certains thérapeutes peuvent vous aider, individuellement ou en couple.


Lorsqu'un Zèbre, tombe amoureux, il est comme tout le monde, il a envie de plaire, de séduire.

Mais comment un Zèbre, peut t'il penser que quelqu'un peut s'intéresser à lui si, en plus, le phénomène de l'imposteur lui bouffe la vie ?


Il va penser qu'il n'y a aucune raison pour qu'on s'intéresse à lui, que de toute façon il n'est pas interessant, pas beau, pas séduisant.


Le zèbre, ne se rend pas toujours compte, de son pouvoir de séduction.


Et encore moins s'il a été victime de moqueries durant toute sa scolarité. 

Le monde ne fait que comparer, comparer les gens, les choses... A force d'être comparé et jugé hors normes, le Zèbre préfère s'isoler pour ne pas souffrir, rester dans sa bulle.

La séduction n'est pas son fort.

J'ai souvent entendu, et (je dois dire que ce sont plus souvent les hommes, que les femmes), me dire qu'aimer signifie souffrir.

Prendre le risque de se voir dézinguer. Combien d'entre eux m'ont dit ne plus vouloir tomber amoureux, que la prochaine devrait être comme ceci ou cela, que les critères devront être tous réunis avant qu'ils ne prennent le moindre risque.

Car aimer est un risque aux yeux de beaucoup de Zèbres. 


Le Zèbre va donc imaginer sa propre recette du bonheur et si, et seulement si tous les ingrédients sont là, il prendra le risque. 

L'échec n'est pas plus envisageable pour un Zèbre au travail, que sentimentalement  parlant.


N'oublions, pas que le Zèbre est excessif. Tout est exacerbé. Un non hp souffrant d'un chagrin d'amour souffre, bien entendu, ( il n'est pas question d'ignorer leur souffrance ) alors imaginez la souffrance d'un Zèbre.

 

Il va donc redoubler de précautions avant de nouer une relation quelconque. 


Cela prendra le temps qu'il faut, mais il attendra de sentir qu'au moment de la rencontre cette personne sera la bonne. 


Une forte complicité :


Le Zèbre étant quelqu'un d'entier, il cherchera très souvent à faire corps avec sa moitié. 

Si la relation ne lui correspond pas "entièrement", ou qu'il sent l'autre lui échapper, le Zèbre pliera bagages.

Il ne restera pas pour combler une solitude. N'attendra non plus, que l'autre le quitte.


La solitude ne lui fait pas peur, elle est en lui. 


L'ennui : 


EN QUETE DE SENS 


Le Zèbre ne supporte pas l'ennui.

Il cherche à remplir sa vie de culture, de connaissances, se pousse toujours au "peut mieux faire".

Ce n'est surtout pas pour s'ennuyer en présence de l'être aimé.

Il a un besoin permanent de stimulus.


Sa moitié devra avoir elle aussi une curiosité évidente et une envie de découvrir la vie.

Tout en partageant des moments de simplicités.

Mais l'ennui d'un Zèbre ne se résume pas à être actif.

Non, l'ennui peut être également l'ennui dans le silence qu'ils partagent.

Il y a des silences rassurants, apaisants, et d'autres bien trop lourds à supporter pour chacun. 

"Surprenez votre Zèbre et tout ira bien!" 


SOYEZ PATIENTS : 


L'élu de son coeur devra être de nature patiente. 


Vivre avec un Zèbre c'est aussi le rassurer, pour lui, rien n'est rassurant.

Si nous avons chacun notre personnalité, en règle générale le Zèbre a de l'humour, il est curieux, indépendant et a toujours plusieurs centre d'intérêts.

Le Zèbre passera, très souvent, par plusieurs chemins qui ne paraîtront pas toujours logiques aux autres mais au fond...ce n'est pas si grave.  

Et oui ! ce n'est pas facile de vivre avec un Zèbre. Mais les Zèbre sont attachants. 


Soyez compréhensifs, le Zèbre apprendra peu à peu à s'exprimer et comprendre son propre fonctionnement afin d'essayer de le faire accepter à son conjoint avec peut être quelques explications. 


LE DIALOGUE : 


Le dialogue n'est pas son fort mais, n'oubliez pas qu'il est perfectionniste, il va y mettre tout son coeur.

Vous pouvez, vous aussi lui apprendre votre dialecte !

Nous sommes tous différents, il suffit de trouver les justes mots.

Les mots qui raisonnent en chacun. 

N'oublions pas que le Zèbre vit par l'émotion avant tout.

S'il ne parle pas forcément, rien ne lui échappe.

Le Zèbre analyse tout ce qu'il voit, entend et ressens.


Si quelque chose ne lui semble pas logique, si quelqu'un lui ment il va le ressentir très souvent. Le doute va le rendre dingue.

Pour lui la tromperie est moins difficile à gérer que le sentiment que quelque chose cloche.


Faute avouée à moitié pardonnée. 

Chacun de vos faits et gestes, chaque mots, chacune de vos expressions du visage sont interprétés. Et s'il sent que quelque chose cloche l'angoisse exacerbée monte. 


Le Zèbre est une personne lucide, compréhensive et perfectionniste.


Il est parfaitement capable d'être intransigeant envers lui même. Il recherche la perfection dans tout ce qu'il entreprend. Il reste très sensible à la critique dans le but de mieux faire.

La moindre petite critique peut se révélée très difficile à vivre s'il ne sait trouver une solution.

 

ATTENTIF : 


Le Zèbre est très attentif au bien être de sa moitié.

C'est pour lui sa priorité. Au risque de s'oublier lui même. 


"Tu veux un beau jardin, tu auras un beau jardin. Tu veux changer de travail, change de travail, tu veux un bourguignon en ce soir d'aout, et bien tu auras un bourguignon. Il va s'en donner les moyens.


"Je vais me donner les moyens. Même si je ne te comprends pas." 


Le Zèbre ne cherche pas à comprendre pourquoi vous voulez un bourguignon, il ne s'imaginera pas non plus que c'est un caprice ou pour l'ennuyer.

Le Zèbre est trop naïf pour se l'imaginer.


FAUT T'IL ETRE ZEBRE POUR VIVRE AVEC UN ZEBRE ?


Vaste sujet. 


N'y a t'il qu'un Zèbre pour supporter un Zèbre ? 


Cette question est trop personnelle. Mais elle revient souvent dans les forums de discutions.


Une chose est sur, les Zèbres se reconnaissent entre eux.

Si nous sommes tous différents ils se reconnaissent comme une évidence, une réponse à leurs questions.

Les choses leurs paraissent parfois bien plus faciles entre eux. Au début...

Mon avis est, que les évidences les rapprochent oui, mais s'ils sont tous deux hypersensibles, et qu'ils ne cessent de se renfermer sur eux même, la vie à deux peut vite devenir un enfer.


Les sentiments aident effectivement à surmonter les épreuves et se donner le temps de se construire.

Mais le niveau de sensibilité de deux Zèbres réunis, peut vite casser le château de carte. 


Le Zèbre a beaucoup de mal avec les compromis rassurants.


Comme je vous l'expliquais plus haut.

Il ne restera pas en couple pour ne pas être seul. Peut être le temps que les enfants grandissent éventuellement. Mais pas pour ne pas être seul. 


Tout dépend de leur personnalité et de leur vécu.


Tout dépend de si l'on a été un vilain petit canard à l'école ou un joli cygne. 

Il arrive parfois qu'un couple non hp+hp se révèle finalement être deux Zèbres.

La vie est faite de surprises.

L'évidence qui, au départ semblait être une évidence amoureuse, était finalement une évidence entre deux Zèbres.

Une nouvelle aventure commence alors, car découvrir que l'on est Zèbre demande un certain temps d'adaptation !


Un homme Précoce, n'a pas le même caractère qu'une femme précoce.


Précoce/non précoce peut aussi faire un beau couple après quelques compromis.  

Le tout est de se trouver...


82 vues

Adresse : CABINET PARAMEDICAL

                35 rue Chevalier du Pavillon

                17200  Royan,  France.

 

©2018 by stephaniebramham.com.